Les informations à savoir avant de se lancer dans la location immobilière en Pinel 2018

Général - 23/04/2017

La loi Pinel est un dispositif élaboré par l’ancienne ministre du Logement, Madame Sylvia Pinel. Elle a été créée dans le but d’encourager les contribuables à investir dans l’immobilier locatif neuf. Ce système fascine de plus en plus de particuliers grâce à ses nombreux avantages. Toutefois, avant de recourir à ce mécanisme, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

L’emplacement du bien

L’une des choses à ne surtout pas négliger avant de se lancer dans l’investissement immobilier en Pinel est de bien choisir l’emplacement du bien à mettre en location. En effet, depuis la modification du dispositif Pinel en 2017 par Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion du territoire, seuls quelques endroits du territoire français sont éligibles à ce système. Ces zones sont :

- Les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le genevois français (Zone A)

- Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne (Zone A bis)

- les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’Outre-Mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent (Zone B1)

Les performances énergétiques du logement

Pour pouvoir bénéficier des avantages du dispositif Pinel, il ne suffit pas d’acquérir un bien immobilier neuf dans une zone éligible et de le mettre en location. En effet, la maison ou l’appartement doit respecter un niveau de performance défini par la loi. Ainsi, seuls les biens répondant à la réglementation thermique RT 2012 ou disposant du label BBC (Bâtiment Basse Consommation) 2005 peuvent bénéficier des avantages du dispositif Pinel.

Il est tout de même à noter que si le bien a été rénové pour devenir un logement neuf, il doit bénéficier du label HPE rénovation 2009 ou avoir le label BBC rénovation 2009 pour être éligible à la loi Pinel.

Les conditions de location du bien

Outre les conditions énoncées précédemment, les personnes qui veulent investir en Pinel sont tenues de respecter les conditions liées à la location du bien. Tout d’abord, la résidence doit être louée en tant que résidence principale pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Ensuite, la maison ou l’appartement doit avoir des locataires dans les 12 mois suivants son acquisition ou l’achèvement des travaux de rénovation. Enfin, le propriétaire doit respecter les plafonds imposés par la loi sur le loyer et les revenus des locataires.

Les avantages de la loi Pinel

Malgré les nombreuses conditions requises pour investir en loi Pinel, il est toutefois à rappeler que ce dispositif possède une multitude d’avantages. Pour commencer, il permet de jouir d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant investi. À noter que le taux varie en fonction de la durée de location. Il permet également de devenir propriétaire d’un logement neuf sans apport personnel. Cela est dû au fait que les banques sont plus disposées à faire des prêts pour ce genre d’investissement. La loi Pinel permet aussi de louer sa maison à ses ascendants ou à ses descendants tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts à condition que ces personnes n’appartiennent pas au foyer fiscal du propriétaire. Pour terminer, le dispositif Pinel permet d’avoir une autre source de revenus pour bien préparer sa retraite et de se construire un patrimoine.