Les erreurs impardonnables qui peuvent gâcher la conclusion d’une vente immobilière

Vendre - 23/04/2017

Les agences immobilières ont chacune leurs secrets pour réussir la vente d’un bien, mais par-dessus tout, leur expérience leur permet d’éviter les dérapages qui font perdre des clients potentiels. La conclusion d’une vente est si délicate qu’il faut mettre tous ses efforts  dans le comportement vis-à-vis du client afin pour ne pas le faire changer d’avis. Voici quelques erreurs à éviter pour bien conclure une vente immobilière.

Négociation de prix

La concurrence est très rude sur le marché de l’immobilier que le client devient plutôt le maître de la partie. Se faire passer pour un propriétaire intransigeant, qui ne veut pas écouter toute proposition de prix ne fera que multiplier les refus.  Il serait mieux de grimper un peu le prix pour le faire descendre si vous craignez les négociations.

Les humours et les remarques déplacées

Observez bien le profil du visiteur, votre démarche doit varier en fonction de type de client. Un vieux couple aura tendance à mal digérer un comportement trop détendu, trop familier et même les plaisanteries.  Les jeunes couples pourront mieux écouter vos humours noirs et salés, mais parfois cela peut offusquer sans que vous l’ayez prévu. Évitez également les remarques subjectives, qui peuvent se référer au physique du client. La phrase de ce type : « Madame pourra faire autant de menus et de pâtisserie, mais il y aura toujours de la place dans la cuisine »ne fonctionnera pas.

Les surprises qui gâchent tout

Outre les gaucheries que vous auriez pu infliger à vos visiteurs, la propreté peut également influer sur la conclusion d’une vente.  Les mauvaises surprises comme un cafard qui traverse le salon, une poubelle non vidée et qui émane son odeur partout peuvent faire reculer vos clients. Faites également attention au couvercle de la toilette, à l’ampoule ou à la prise qui ne fonctionne plus, à l’obstruction des évacuations d’eau ou encore aux fuites, et même parfois les objets cultes qui permettent de juger vos croyances. Les visites inopinées peuvent également créer de mauvaises surprises, à l’exemple d’un voisin qui vient frapper à la porte pour faire sa petite pétition ou l’oncle de la campagne qui a un comportement inquiétant.