Investissement immobilier : comment rénover son bien pour augmenter sa valeur ?

Investir - 23/04/2017

Des éventualités comme l’agrandissement de la famille, l’acquisition d’un poste à l’étranger ou tout simplement l’envie de changer d’appartement nous poussent à remettre notre bien sur le marché de l’immobilier. Parfois aussi, la residence secondaire n’est plus utile si bien que vous aviez envie de la vendre ? Quoi qu’il en soit, le problème est souvent le même, il faudra entreprendre des travaux afin d’attirer l’attention des acheteurs potentiels. Et force est de constater que la remise à neuf d’une ancienne propriété engendre souvent de grosses dépenses et parfois des imprévus.  Pourtant, il suffit pourtant d’avoir une certaine logique pour économiser de l’argent…

Investissez en fonction du prix de la vente de la propriété

Un coût de rénovation à hauteur de 10% de prix d’acquisition du bien pourrait déjà peser lourd sur votre investissement. Parfois, certaines propriétaires ont une grande obsession de plaire aux futurs acheteurs qu’ils n’hésitent pas à débourser une grosse fortune sur l’achat de nouveaux équipements pour la salle de bain ou de refaire entièrement la cuisine. Or, si vous proposez votre appartement à 260000€ et que la rénovation de la cuisine à elle seule vous a coûté 70 000 euros, ce sera une énorme perte.

Privilégiez les défauts apparents

Ramenez-vous à l’essentiel, optimisez la surface disponible, lissez les murs, cachez les fils apparents, refaites le parquet, cassez des cloisons, etc. En effet, les premières impressions sont souvent décisives dans l’achat, le volume de la pièce, l’aération, la lumière, la vue, le bruit.  Par exemple, l’entretien du jardin ou l’ajout d’éclairage dans votre maison ou un plafond isophone ne vous coûte pas  trop cher, alors que cela influera dans l’achat.

Ne vous perdez pas dans les styles

Votre maison a peut-être du potentiel, mais parfois ce n’est pas perceptible du fait que ces qualités peuvent être étouffées par le style que vous empruntez. La couleur des carreaux de la salle de bain, le vieux luminaire du salon, la cuisine rustique ou même vos meubles de famille peuvent gâcher ce potentiel. Quelques modifications sont de mise, à commencer par la couleur des murs et du carrelage, de préférence de ton neutre pour satisfaire tous les goûts.